Novembre : 21 jours de désencombrement

21 pour désencombrerphoto

Pour la majorité d’entre nous, stocker est un réflexe normal. Pourtant, au fil des semaines et des mois, le bazar s’accumule et il devient difficile de garder la maison rangée car il y a tout simplement trop de choses. Avez vous remarqué que plus votre sac à main et grand et plus vous y mettez de choses ? Alors que l’essentiel pourrait tenir dans un petit sac ! A la maison c’est pareil, plus on à de place, plus on stocke et pourtant la base d’une bonne organisation, c’est une maison libérée de tout superflu. C’est pour cela que le désencombrement est si important.

Nous allons donc ce mois ci nous atteler à désencombrer notre maison, pièces par pièces afin d’y voir un peu plus clair. Comme d’habitude, je vous conseille de vous fixer une limite : 15 / 30 minutes par jour, pas plus. L’objectif n’est pas de faire un grand tri et d’y passer la journée bien au contraire. Désencombrer n’est déjà pas si facile (on s’attache souvent aux objets) alors il ne faudrait pas que cela chamboule votre organisation.

Quand vous commencez une zone, mettez votre minuteur en marche. Allez y doucement, par exemple ne videz pas les 6 tiroirs de votre commode par terre pour tout trier d’un coup car vous n’aurez pas le temps en 15 ou 30 minutes de tout ranger. Faites tiroir par tiroir et si vous n’en avez fait que 3 c’est déjà très bien, vous ferez le reste plus tard.

Quand vous ne savez pas si vous devez conserver ou non un objet, posez vous ces quelques questions :

  • Est ce que je l’ai utilisé cette année ?
    Si non, il y a peu de chances que vous l’utilisez un jour.
  • Si j’étais dans une boutique, est ce que j’achèterai cet article ?
    Si non c’est que vous ne l’aimez plus ou n’en avez plus besoin. Vous savez ce qu’il vous reste à faire.
  • Cet objet a-t-il une réelle valeur sentimentale ?
    Les premiers dessins de nos chérubins ont une valeur sentimentale, mais est ce la peine de garder les 340 œuvres de la première section de maternelle ? Gardez en juste quelques uns pour voir l’évolution de son coup de crayon, ça suffira.
  • Est ce que j’ai un autre objet qui rempli la même fonction ?
    Si oui, pourquoi en garder plusieurs ?
  • Est ce que j’ai vraiment l’intention de l’utiliser ?
    Non je le garde « au cas où ». Vous connaissez cette phrase ? Oubliez là car « au cas où » c’est jamais !
  • Si je déménageais, est ce que je l’emporterai ?
    Les déménagement sont souvent l’occasion de faire du tri alors ce mettre dans cette situation permet parfois de prendre plus facilement la décision de se séparer d’une chose.
  • Est ce qu’il ne ferai pas plaisir à quelqu’un de mon entourage ou à une association ?
    Une pierre, deux coup ! On se débarrasse et on fait une bonne action en même temps.
  • Est ce que je ne pourrai pas le vendre pour en tirer profit ?
    N’ayons pas honte, quelques euros de plus ça fait toujours plaisir.

 

Voici maintenant la liste des 21 zones que je vous propose de désencombrer :

  1. Les livres /magazines
  2. Le meuble télé (jeux, DVD, etc…)
  3. Le « tiroir à tout » (celui où on fourre tout ce qui nous passe par la main)
  4. Les épices
  5. La vaisselle
  6. Sous l’évier
  7. Les vêtements
  8. Les sous vêtements / pyjamas
  9. Les accessoires (bijoux, foulards, etc…)
  10. Les tables de chevets
  11. Les vêtements des enfants
  12. Les jouets
  13. Les médicaments
  14. Le maquillage / produit de soins
  15. Les papiers
  16. Sur le bureau
  17. Les chaussures
  18. Les câbles / piles / ampoules
  19. Le débarras
  20. Le garage
  21. La voiture

A vos marques…. prêts… triez !

Les indispensables : la couture

Allez c’est décidé les filles, depuis le temps qu’on hésite en regardant les blogs fleurir de créations maison, il est temps de se lancer une fois pour toutes !! Imaginez la fierté de voir votre fille dans la jolie jupe que vous lui aurez cousue ? et le petit dernier emmitouflé dans la couverture que vous lui aurez confectionné ?

Je vous entends déjà dire que vous ne savez pas par où commencer… Pour débuter, nous allons passer en revue le matériel de base indispensable pour se lancer dans la couture.

crédit photo
atelier couture

 

 

Voici la liste des principales fournitures dont vous aurez besoin :

 

– des ciseaux de couturière (pour couper proprement le tissu)

– un découd vite (petit accessoire très utile pour découdre et réparer ses erreurs !)

– un ciseau à papier (pour découper les patrons)

– des aiguilles (pour les finitions à la main)

– des aiguilles à machine : les tailles 70/80/90 sont les plus utilisées. 70 pour les tissus fins, 80 pour les tissus standard et 90 pour les tissus plus épais. Il existe aussi des aiguilles spéciales jeans ou encore spéciales cuir.

– des épingles à nourrice (pour passer les élastiques)

– des épingles à tête (elles sont plus visibles sur le tissus et surtout lorsqu’elles tombent par terre)

– un mettre ruban

– une règle

– des craies et/ou stylos effaçables à l’eau (pour reporter le patron sur le tissu)

– pour reporter les patrons, vous pouvez acheter du papier à patron en rouleau ou tout simplement utiliser des nappes en papier blanches (on voit facilement au travers). Pour les petits patrons je me sers aussi de feuilles de papier d’imprimante.

– vous aurez aussi besoin de votre fer à repasser pour défroisser les tissus après les avoir lavés et pour marquer les plis et ourlets pendant la confection.

– des bobines de fil (préférez le polyester car contrairement au coton il s’utilise avec tous les tissus)

– la machine :

innovis_10

La brother Innovis 10 est la machine que j’utilise.

Pour débuter, les machines à moins de 100€ des grandes surfaces, permettent d’obtenir des résultats satisfaisants. En revanche lorsque l’on commence à coudre régulièrement, on arrive vite à leurs limites.

Bien sur une machine de professionnel n’est pas non plus nécessaire, mais avec un budget de 150 à 300€ on peut trouver des machines très performantes.

Voici les petits détails auxquels prêter attention pour faire votre choix :

* les points droit, zigzag et boutonnière sont indispensables. S’il y en a plus pourquoi pas mais les autres servent surtout à faire des coutures « déco »

* l’éclairage, certaines machines proposent un « éclairage jour » qui permet de ne pas se fatiguer les yeux et bien voir ce que l’on fait

*  la marche arrière qui permet de faire un point d’arrêt afin que le fil ne se découse pas

* le réglage de la longueur et de la largeur des points et aussi très utile

L’enfilage automatique du fil et de la canette ainsi que le coupe fil sont la cerise sur le gâteau qui facilitent la couture et font gagner du temps.

Au niveau des accessoires, il existe différents pieds de biches selon l’utilisation.

Les pieds : standard, boutonnière et fermeture à glissière sont souvent fournis avec la machine car ce sont les plus utilisés.

– N’oubliez pas d’acheter un lot de canettes supplémentaires pour ne pas avoir à dérouler / enrouler la canette à chaque changement de couleur !

 

 

 

 

Le mois du Washi #30 et fin !

#30 : L’étoile

http://cecilieslykke.blogspot.fr/2011/12/pakkene.html

***

Nous voici arrivé au terme de ce mois consacré au washi tape et à ses multiples utilisations ! Voici un petit récaptitulatif des 30 façons d’utiliser le washitape que vous avez pu découvrir.

1. Recouvrir des crayons

2. Décorer les enveloppes

3. Customiser les touches de son clavier

4. Créer des pansements rigolos

5. Une mini guirlande de fanions

6. Chacun son gobelet !

7. De jolies bougies

8. Décorer les tranches des pages d’un cahier : http://momruncraft.com/2012/09/06/diy-washi-tape-smash-bookjournal/

9. Fabriquer des plumes : http://minimomblog.wordpress.com/2013/09/02/petits-indiens/

10. Sur les murs

11. Clip !

12. De petites figurines originales.

13. Customiser la coque de son smartphone

14. Un vélo haut en couleurs !

15. Sur la porte !

16. Des trombones uniques.

17. Créer des emballages cadeaux

18. Sur les pinceaux de maquillage

19. De jolis cintres

20. Décorer une boîte de rangement http://likeasaturday.com/2013/05/13/craft-caddy-fun-with-washi-tape/

21. Un serre tête http://washitapecrafts.com/2013/06/simple-washi-tape-headband/

22. Créer ses cartes de voeux

23. Un calendrier de l’Avant http://www.omiyageblogs.ca/2012/11/diy-kraft-washi-tape-advent-calendar.html

24. Sur la tranche des étagères

25. De jolies boîtes pour la cuisine

26. Décorer ses cupcakes

27. Recouvrir des câbles http://www.designlovefest.com/2013/04/make-it-32/

28. Dans l’agenda

29. Pour un pique nique coloré http://themerrythought.com/diy/diy-washi-tape-silverware/

30. L’étoile http://cecilieslykke.blogspot.fr/2011/12/pakkene.html

Méthodes d’organisation #2 : Fly Lady

Cette méthode a été inventée par Marla Cilley dans les années 90. En 1999, elle met en place un système d’aide à l’organisation sur internet : http://www.flylady.net/ pour partager avec les autres femmes débordées sa méthode.
En 2002, elle publie Sink Reflextions (Entretiens avec mon évier) disponible en français.

Concrètement cette méthode consiste reprendre à la base notre organisation ménagère en adoptant petit à petit de nouvelles habitudes. Flylady n’a de cesse de répéter qu’il faut y aller par étape : à pas de bébés, avancer d’un pas à la fois car on ne devient pas organisée en un jour et il faut laisser le temps à chaque nouvelle habitude de s’installer. Elle nous dit aussi que le désordre ne s’est pas fait en un jour alors il ne disparaîtra pas non plus en un jour. De plus il ne faut pas être trop exigeante avec soi-même ni trop perfectionniste.

Pour rentrer un peu plus dans le vif du sujet, la méthode FlyLady consiste donc à :

1. Faire briller son évier. Cela peut paraître bizarre lorsque l’on découvre la méthode mais c’est vrai que voir cet évier vide, propre et brillant est très gratifiant et motivant pour nettoyer le reste de la maison.

2. Préparer ses vêtements la veille au soir et le matin s’habiller de la tête aux pieds (chaussures comprises) avant de commencer quoi que ce soit. C’est une manière de commencer la journée comme on commencerai une journée de travail.

3. Désencombrer ! « On ne peut pas organiser le bazar », il faut donc commencer par trier tout ce que l’on a accumulé depuis des années afin de donner, recycler voir jeter ce dont on a plus besoin (vous savez toutes ces choses que l’on garde « au cas ou » ). Dans un premier temps, il est conseillé de désencombrer 15 minutes par jour (pendant le premier mois) puis de continuer à intervalles réguliers, 5 minutes par jour ou 15 minutes une fois par semaine, à vous de voir selon vos disponibilités et selon l’état de votre maison.

4. Établir des routines : une routine du matin et une routine du soir. La routine du soir est la plus importante car c’est elle qui conditionne la journée du lendemain. Marla nous conseille de les noter sur une fiche bien visible (quitte à les accrocher dans la cuisine, la salle de bain ou là où vous le souhaitez). Il vaut mieux commencer par 2 ou 3 petites routines et lorsqu’elles sont bien acquises, en ajouter (« à pas de bébé », souvenez vous). Voici en guise d’exemple mes routines :

routines magalie

5. Mettre en place un « plan de base hebdomadaire ». Je vous en parlez déjà ICI. Il vous permet de répartir les tâches hebdomadaires selon vos disponibilités.
PBH magalie

6. Définir vos zones. Cette partie est la plus fastidieuse et reprend un peu la méthode SHE que vous pouvez retrouver ICI. Il s’agit de diviser sa maison en 5 zones et de lister pour chaque zone toutes les tâches à effectuer. En voici un exemple (qui n’est pas le mien) :
Zone 1 (1e semaine du mois) : Entrée, couloir et balcons
Zone 2 (2e semaine du mois) : Cuisine
Zone 3 (3e semaine du mois) : Salle de bain et toilettes
Zone 4 (4e semaine du mois) : Chambre
Zone 5 (5e semaine du mois) : Salle de séjour / Salon
Chaque jour, pendant 15 minutes (minuteur en main), on effectue les tâches de notre liste de manière a (essayer d’) avoir tout fait à la fin de la semaine.

7. Pour finir, organiser le tout dans un journal de bord qui ne vous quittera plus ! Si, si, je vous assure : le journal de bord, l’essayer c’est l’adopter ! Un simple classeur, des intercalaires et des pochettes transparentes feront l’affaire. Je vous donne l’arborescence de mon journal de bord afin que vous ayez une idée de ce dont il s’agit :

– Routines et plan de base hebdomadaires

  • Routines
  • Plan de base hebdomadaire
    – Zones
  • Zone 1 : Cuisine
  • Zone 2 : Chambres / Couloir
  • Zone 3 : Salon / Salle à manger
  • Zone 4 : Salle de bain / Toilettes
  • Zone 5 : Balcon / Garage

– Repas

  • Liste de courses
  • Idées de repas
  • Anciens menus

– Infos importantes

– Carnet d’adresses


Pour finir, ne perdez pas de vue les 11 commandements de FlyLady :

1. Tu garderas ton évier propre et brillant
2. Tu t’habilleras tous les matin, même si tu n’en as pas envie. Tu n’oublieras pas tes chaussures à lacets3. Tu feras ta routine du matin et du soir tous les jours

4. Tu ne te laisseras pas distraire par ton ordinateur

5. Tu rangeras derrière toi. Ce que tu sortiras, tu le rangeras

6. Tu n’essaieras pas de faire deux choses à la fois. Une tâche à la fois

7. Tu ne sortiras pas plus de choses que tu ne pourras ranger en une heure

8. Tu feras quelque chose pour toi chaque jour, chaque soir ou chaque matin

9. Tu travailleras le plus vite possible pour que ce soit fait. Cela te donnera plus de temps pour jouer plus tard

10.Tu souriras même si tu n’as pas envie. C’est contagieux. Tu décideras d’être contente et tu le seras

11.Tu n’oublieras de rire tous les jours. Ni de prendre soin de toi, tu le mérites