Départ en vacances : que prendre dans son bagage à main

Lors d’un voyage en avion, le bagage à main et l’outil qui peut totalement influencer votre voyage : bien pensé et organisé il vous apportera un confort supplémentaire tandis que mal préparé il ne sera qu’un poids à transporter ! Voici quelques conseils sur ce qu’il est bien de prendre avec soi dans son bagage à main afin de passer un trajet dans de bonnes conditions.

que prendre dans son bagage à main

*** Taille et poids ***

La taille et le poids autorisé varie d’une compagnie à l’autre, veuillez bien prendre note de ces conditions lors de votre réservation. Mesurez et pesez bien votre sac avant le départ pour éviter les mauvaises surprises à l’aéroport.

 

*** Objets interdits et réglementés en cabine ***

Je vous invite à lire le détail de la réglementation sur le site du Ministère :
objets interdits ou réglementés en avion

Nous retiendrons ici ce qui concerne la majorité d’entre nous pour notre bagage à main.

Sont interdits :
– les armes à feux, même factices. Je le rappelle pour les jouets des enfants
– les objets tranchants et coupants de plus de 6 cm. Attention au matériel de scrap et trousses d’écolier. J’ai toujours un cutter dans ma trousse, sauf quand je voyage !
– les équipements sportifs (batte de baseball, club de golf…) et outils de travail (marteau, burin, tournevis …)

Sont autorisés mais soumis à réglementation :
– les liquides qui doivent être placés dans des contenants transparents et ne doivent pas dépasser 100ml
– les médicaments qui doivent être accompagnés d’une prescription médicale
– les piles et batteries au lithium

 

*** Le type de sac ***

Maintenant que nous avons vu les aspects législatifs, attardons nous sur le côté pratique et le confort de notre voyage. On ne parlera pas ici de la petite valise à roulette que l’on doit prendre chez certaines compagnies qui sur-facturent le prix des bagages en soute. Je vous conseille de choisir un sac assez grand et pratique, mes préférence vont vers :

le bon vieux sac à langer : grand, pratique et multipoches. Il se porte souvent en bandoulière ce qui nous permet en plus d’avoir les mans libres. Il en existe en plus maintenant de très jolis qui ne font pas sac à langer.

babymoov sac à langer

le grand cabas : mon chouchou étant le pliage de Longchamps avec ses grandes anses pour être porté à l’épaule. Histoire d’être à la mode même en voyage.

pliage longchamps L

le sac à dos, idéal pour les hommes mais aussi pour nous les femmes. Celui là aussi permet d’avoir les mains libres et de ne pas avoir l’épaule hachée à la fin du trajet !

 

*** Mes essentiels ***

Pour éviter de retourner tout le sac lorsque je cherche quelque chose, je les range dans des pochettes part thème :

Les indispensables :
– son portefeuille avec ses papiers, cartes bancaires et un peu de monnaie
– son passeport et les billets d’avion
– son téléphone avec le chargeur et éventuellement des écouteurs ou le kit main libre

Pour rester fraîche :
– un ou 2 paquet(s) de mouchoirs
– un mini de paquet de lingettes nettoyantes
– un petit tube de crème hydratante
– un stick hydratant pour les lèvres
– une ou 2 lingettes nettoyantes pour les lunettes si vous en portez
– un petit déodorant de poche
– une petite brosse à cheveux

Pour s’occuper :
– une trousse avec des stylos
– un carnet de notes
– un livre, des magasines ou une liseuse (chargée au préalable et avec son chargeur)

Pour grignoter : 
– une bouteille d’eau (à acheter APRES le check point !)
– des compotes à boire (de 90gr)
– des petits gâteaux ou barres de céréales

Pour être à l’aise :
– un long gilet loose car il fait souvent froid dans l’avion et en cas de longue attente à l’aéroport. Il peut être porté ou servir de couverture d’appoint.
– un chèche
– un petit coussin ou cale nuque gonflable
– un masque de voyage et des bouchons d’oreilles (pas indispensable mais peut être utile sur les longs courriers)

Au cas où :
– quelques serviettes hygiéniques
– du paracétamol
– du spasfon (préférez le lyoc pour pouvoir le prendre même sans eau)
– des médicaments pour le mal des transports si vous y êtes sujet
– quelques petits sacs congélation qui peuvent servir de poubelle ou de sac à vomi !

Si vous voyagez avec un bébé :
– un biberon vide
– des compotes à boire
– des couches en nombre suffisant pour le trajet et les éventuels retards
– des lingettes pour le change et pour nettoyer le visage et les mains
– un rechange complet (privilégiez le babygros même si c’est la journée, l’enfant sera à l’aise, il n’y a qu’une pièce à emporter et c’est plus rapide pour le change)
– une veste
– un ou 2 langes car les langes ont de multiples usages
– ses doudous et sucettes s’il en a
– quelques petits jouets (qui ne font pas trop de bruit, pensez aux autres voyageurs)
– un porte bébé léger type meï taï ou sling qui vous sera utile dans les longues files d’attentes des aéroports

 

N’oubliez pas aussi de garder avec vous vos bijoux et objets précieux (ordinateur, tablette, appareil photo).

 

Il ne me reste qu’à vous souhaiter un agréable voyage !

signature

Mon agenda avec le DIY FISH

Les DIY Fish pour celles et ceux qui ne connaissent pas sont des inserts pour organiseurs. Si je ne me trompe pas, leur nom vient du nom ou du surnom de leur créatrice : Fish.

Il s’agit d’un système basé sur le « life mapping » c’est une façon plus détaillée de présenter son agenda où le visuel et le code couleur jouent pour beaucoup. Fish a créé tout un catalogue d’inserts différents disponibles dans toutes les tailles de planner et même pour les Midori.

Il suffit de se rendre sur sa boutique Etsy, d’acheter la version que l’on souhaite puis d’imprimer, découper et perforer ses inserts.

On peut acheter directement l’année compète ou une version d’essai de 3 mois. C’est moins économique je vous l’accorde mais en quelques jours on se rend vite compte si la recharge est adaptée ou non à son utilisation.

J’ai opté pour ce mois de juin pour la version d’essai de la LMI V2.2. 

version testée

crédit photo DIY Fish

Comme vous pouvez le voir sur l’image elle est composée :

—> d’une page mensuelle (monthly calendar) qui se déplie avec au recto une grille pour noter toutes les tâches à effectuer durant le mois et 30 cases pour cocher quel jour du mois la tâche a été effectuée. Et au verso la grille mensuelle, avec les jours alignés à la verticale (et non à l’horizontale comme dans les grilles classiques), une partie « Reminders » (ne pas oublier), une partie « objectifs » et une partie « notes.

—> de pages hebdomadaires (weekly calendar) qui se déplient avec au recto une partie « le plus important cette semaine », un encart avec des cases pour noter des choses à faire », une « weekly review » (revue de la semaine) et une partie « notes ». Au verso, il y a 7 cases, une pour chaque jour de la semaine, alignées verticalement pour être raccord avec la grille mensuelle.

—> Une deuxième page hebdo (weekly chart/planner), composée au recto d’une grille de choses à faire avec 7 jours pour cocher quel jour la tâche a été faite (comme dans la partie mensuelle) et au verso une autre page avec 7 cases à la verticale et une partie liste.

—> pour finir, des pages journalières divisées en 3 parties : une partie plutôt pour des notes, une pour des listes et une verticale avec les heures de la journée.

Après un mois (3 semaines en réalité) d’utilisation, je peux conclure que ce système est très ingénieux mais présente aussi des inconvénients.

Ce qui m’a plu :

– l’alignement parfait entre la grille mensuelle et la grille hedbo qui permet de voir en un coup d’œil le planning du mois, celui de la semaine et du jour en cours à la fois
– les petits carreaux, je n’aime pas les lignes ni les pages toutes blanches. Là il y a des petits carreaux discrets en gris qui permettent d’écrire bien droit
– la place disponible qui me permettait d’intégrer une partie (menus) dans ma page hebdomadaire et une partie organisation de la maison dans ma page hebdo

Ce que je n’ai pas apprécié :

– le prix est assez élevé, surtout qu’il faut en plus imprimer et découper soit même et que c’est assez long et fastidieux à faire (du moins la première fois, après quand on a compris le système ça doit surement aller plus vite)
– il y a beaucoup de pages donc ça prend beaucoup d’épaisseur dans l’organiseur.
– il y a beaucoup de redites car les tâches mensuelles sont ensuite reportées dans la grille hebdo puis dans la fiche journalière donc au final on écrit beaucoup pour peu d’action

***

Je pense continuer avec ce système mais en utilisant seulement les pages mensuelles et hebdomadaires (la première qui se plie) ou alors en optant pour la version 3 style 2 qui est composée de la page mensuelle puis d’une semaine sur 2 pages avec les jours à la verticale à gauche et une partie notes / to do à droite.

/!\ Les inserts, tutoriaux et conseils d’impressions sont en anglais. Si ça peut vous aider, pour l’impression je vous conseille d’imprimer sur du A4 puis d’imprimer d’abord les pages IMPAIRES puis retourner la pile de feuilles et imprimer les pages PAIRES et finir par la découpe (au cutter et à la règle) et la perforation.

***

Voici quelques aperçus de mon agenda durant ce crash test…

diyfish1 diyfish2 diyfish3

Pour le mois de juillet, je change complètement d’univers et teste l’agenda Moleskine ;)

Le Sunnah Planner pour s’organiser pendant Ramadan

Le Ramadan est un mois à la saveur particulière pour nous femmes musulmanes : c’est un mois durant lequel nous multiplions les actes d’adoration mais aussi une période qui chamboule la gestion et l’organisation du foyer. J’ai toujours fais des tableau de bords et plannings pour m’aider à y voir plus clair durant ce mois béni mais aussi pour les enfants car même s’ils ne sont pas en age de jeûner, il est important de les impliquer et de leur faire comprendre l’importance de ce mois à travers des activités tout en les aidant à se repérer pendant cette période ou le quotidien n’est pas au même rythme qu’à l’habitude.

Alors il y a quelques jours semaines (le temps passe trop vite) j’ai été très agréablement surprise quand Mouslima Avenue m’a contactée pour me parler de son projet d’organiseur pour le Ramadan. Ce genre d’outils existe déjà dans certains pays et c’est super de voir de telles initiatives fleurir en France !

C’est donc avec plaisir que j’ai réalisé pour vous un crash test de cet organiseur.

planner ramadan

Le Sunnah Planner est au format A5 (15x21cm), il est composé de 60 pages et est imprimé sur un beau papier brillant. Sa reliure permet de l’ouvrir complètement à plat. Les graphismes et couleurs sont magnifiques, on reconnait bien le style de Mouslima Avenue (je vous avais déjà parlé de ses semainiers ici).

Le Sunnah Planner est composé de trois sections :

♦ Organisation Religieuse ♦
Avec des conseils pour préparer l’arriver de Ramadan, y noter ses objectifs et ses plannings.

♦ Organisation du Foyer ♦
Pour ne pas se laisser dépasser par la cuisine et le ménage.

♦ Organisation de l’Eïd ♦
Pour un Aïd bien plannifié et sans encombres incha Allah.

En conclusion, on aime :

Son petit format qui permet de l’emporter dans le sac
Ses couleurs et ses graphismes trop mimis
Le gain de temps et de sérénité que cet outil nous apporte

Ce qu’on aurait aimé :

Certains tableaux mériteraient d’être un peu plus grands, je suis bavarde, j’aime noter beaucoup de choses
Une impression recto verso, parce que je trouve que c’est plus pratique (et ça permettrai de noter plus de choses ^^)
Des onglets et un marque page, ce serait le top !

 

Bien sûr je cherche la petite bête car le Sunnah Planner est vraiment un outil formidable que je vous recommande grandement !

Il est disponible ici au prix de 13,90€

***

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bon Ramadan et de belles vacances.
Puisse Dieu accepter votre jeûne et vos prières.

Magalie

Mettre en place un planning ménage qui fonctionne pour vous

Nous avons tous et toutes le même objectif commun de vivre enfin dans une maison propre et ordonnée mais nous sommes tous dans des situations différentes : horaires décalés, familles nombreuses, jeune couple, retraités aux multiples activités c’est pourquoi les conseils que je donne ici ne sont pas forcément adaptés à tous.

L’essentiel est de mettre en place un planning ménage qui VOUS corresponde. Peut être que certaines d’entre vous ne voient pas l’utilité de planifier leurs tâches ménagères et pourtant cela permet d’être beaucoup moins stressée au quotidien car on sait ce que l’on a à faire et on sait quand le faire. Au moins, on ne se demande plus « c’est quand déjà la dernière fois que j’ai tourné le matelas ou depuis quand je n’ai pas lavé les rideaux ? », on sait ce qu’on a fait et ce qu’il reste à faire.

planning ménage qui fonctionne

Nous allons voir ici, qu’il est assez facile de mettre en place son organisation ménagère. Il suffit simplement de respecter ces quelques étapes :

1. Créer une liste de tâche globale

Pour cela, faites le tour de votre maison avec quelques feuilles de papier et un crayon. Prenez une feuille par pièce et notez en titre le nom de la pièce puis sous forme de tirets, tout ce qu’il y a à faire. Je dit bien tout, des choses basiques (exemple : faire le lit) aux plus détaillées (exemple : nettoyer l’aération).

Quand vous avez fini de tout noter, définissez une fréquence pour chaque tâche : tous les jours, une fois par semaine, une fois par mois, tous les trimestres, une fois par an. Vous pouvez même ajouter une dernière colonne dans laquelle vous indiquez le temps (en minutes) nécessaire à chaque tâche.

Pour les moins motivé(e)s d’entre vous j’ai préparé un tableau où j’ai essayé de répertorier toutes les tâches à faire sur un an ainsi que leur fréquence. Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l’image ci dessous ou vous en inspirer pour créer le votre.

liste complete

2. Définissez vos routines 

Ce n’est pas la première fois que l’on parle de routines et ce ne sera surement pas la dernière. Les routines pour celles et ceux qui ne connaissent pas encore, ce sont les tâches (oui je sais c’est répétitif mais je n’aime pas trop le mot « corvées », trop péjoratif) qui doivent être faites chaque jour.

3. Choisissez un rythme

C’est cette partie là qui va être différente d’un foyer à l’autre. Selon vos envies et surtout vos disponibilités vous avez le choix entre ces options :

Option A : le chronomètre
En fonction de vos disponibilités, vous définissez une durée quotidienne consacrée à votre maison : ce peut être 15, 20, 30, 45 minutes voire plus pour les plus motivées.

liste taches hebdo

Option B : le découpage en zone
Vous préférez vous occuper d’une zone (ou une pièce) chaque jour et mettre en place ainsi un roulement. Par exemple le lundi la cuisine, le mardi le salon, etc etc.

plan ménage hebdo

Option C : tout en une fois
Vous préférez passer une matinée ou une après midi à tout faire d’un coup afin d’être tranquille le reste de la semaine. Ca peut être l’occasion d’impliquer le reste de la famille si vous choisissez de le faire le week end.

Option D : le ménage d’urgence
Bébé fait ses dents et ne vous lâche pas depuis quelques jours ou vous avez eu beaucoup de boulot et vous avez délaissé la maison quelques jours et voici que votre tante Gertrude vient de vous dire qu’elle passerai vous voir samedi. Pas de panique, faites vous une petite session « ménage d’urgence ».

menage d'urgence

3. Remplissez vos fiches

Cocher c’est bien, ça permet de mieux se repérer et de savoir ce qui a été fait ou non. Faites vous de jolies fiches : des to do list, des planning mensuels et ou hebdomadaires. Vous pouvez trouver des fiches à imprimer facilement sur internet ou vous en créer et même si vous n’avez pas d’imprimante, il vous suffit d’utiliser des feutres et d’y mettre un peu de couleur !

Je vous ai aussi préparé quelques fiches de suivi qui pourraient vous être utile ou vous inspirer.

to do list semaine
to do list jour suivi menage mensuel suivi menage annuel

* * *

Mettre en place un planning ménage n’est pas si compliqué finalement et peut s’avérer très libérateur.
Ne vous découragez pas face à l’ampleur de la tâche, allez y petit à petit et comme je le dis toujours :
l’organisation est une course d’endurance et pas un sprint !

Le conseil de famille : pourquoi et comment le mettre en place

Qui se souvient dans les séries US de notre jeunesse du chef de famille criant « conseil de famille » en bas de l’escalier et de voir descendre en courant les enfants et la mère sortir de la cuisine ? J’ai jamais compris l’intérêt de ce principe de réunion de famille et même trouvé ça très cliché et un peu gnangnan. Pourtant maintenant que je suis maman à mon tour, je trouve que c’est une très bonne chose et je vais vous expliquer pourquoi et comment mettre en place un conseil de famille.

conseil de famille


Les avantages du conseil de famille :

1. C’est tout d’abord l’occasion de se réunir, chose qui n’est pas forcément régulier dans certaines familles à cause des différents horaires et activités de chacun.

2. Le conseil de famille permet de donner un temps de parole à chaque membre de la famille et c’est important que chacun puisse se faire entendre : du plus petit au plus grand. Cela créé un climat de confiance propice au dialogue qu’il est important d’avoir en famille.

3. Cela permet aussi de se dire se qui nous a plu / déplu depuis le dernier conseil et de dissiper certaines tensions.

4. Le conseil de famille peut être le bon moment pour définir la répartitions des taches ménagères de chacun. Les petits se sentent ainsi responsabilisés.

5. Pour finir, c’est le moment idéal pour élaborer des projets : choix du lieu de vacances, préparation de fêtes, …


Comment mettre en place le conseil de famille :

Choisir le bon moment : Je vous déconseille le moment du repas car comme on dit « ventre affamé n’a pas d’oreille » et les discutions ne seraient pas productives. Pas de conseil de famille non plus avant le coucher, les enfants fatigués risquent d’êtres inattentifs ou au contraire trop excités par leur journée passée. A mon avis, le moment du goûter est le bon moment et puis c’est toujours plus sympa de discuter avec un verre de thé et des petits gâteaux !

Choisir la fréquence : une fois par semaine ? tous les 15 jours ? une fois par mois ? A vous de voir quelle fréquence vous convient le mieux

Fixer des règles : pas de télé, de téléphone ou autres distractions pendant le conseil de famille. Le but étant justement de se recentrer sur sa famille en se regardant dans les yeux et non le nez sur son smartphone !

Définir à l’avance les thèmes abordés, par exemple :
– répartitions des tâches ménagères
– préparation des prochaines vacances
– gestion d’un conflit
– retour sur un événement passé depuis le dernier conseil

Commencer ou finir par un donner un temps de parole de quelques minutes à chacun. Vous pouvez guider les plus jeunes avec ces quelques questions :
– Est ce qu’il y a quelque chose dont tu voudrai parler ?
– Qu’est ce que tu as le plus aimé cette semaine (ce mois çi si vous organisez un conseil par mois) ?
– Qu’est ce que tu n’a pas aimé cette semaine ?

Qu’en pensez vous ? Avez vous déjà essayé le conseil de famille ?
N’hésitez pas à partager vos avis et expériences en commentaires.